EARL Des Noirettes

 

Nicolas élève des poulets, dindes et pintades en plain air, sont objectif : faire de la viande de très haute qualité, et je on peut dire que c'est plutôt réussi !

18920843_307654092992301_8109473920720795838_o

Exploitation

Nicolas dispose de 3 hectares sur lesquels il a installé plus d'une dizaine de bâtiments en bois de 30, 45 ou 60 m² déplaçables. Le but est de pouvoir avoir des bâtiments très propres, il les nettoie entre chaque nouvelle arrivée et il revend le fumier fait à partir de la litière à la ferme qui cultive le grain utilisé pour nourrir les poulets. La boucle est bouclée !

 

Nicolas Brouqisse EARL les noirettes, vente de poule,t dinde et peintades fermières
Batiment déplacé pour le nettoyer
Nicolas Brouqisse EARL les noirettes, vente de poule,t dinde et peintades fermières

Comme je suis passée au plus froid de l'hiver, les plus jeunes poulets étaient gardés au chaud dans les bâtiments.

18953309_307654022992308_9093350706298986426_o

Elevage des poulets, dindes et pintades

Nicolas élève ses volailles en plein air, sur des espaces près de 3 fois plus grand que ceux qui sont nécessaires pour être labellisé "label rouge", le but est d'avoir des poulets qui gambadent et peuvent manger de l'herbe plutôt que de patauger dans la boue.

Il reçoit ses poulets âgées de 1 jour à 4 semaines et les élève pendant près de 120 jours.  Les dindes arrivent à 1 jour et sont, quant à elles, élevées durant 6 mois. Les pintades sont reçues à 4 semaines et les poules pondeuses à 18 semaines.

18955000_307654009658976_1742902050481387806_o

Abattage et transformation

Pour l'abattage de ses volaille, l'EARL des Noirettes s'est munie d'un laboratoire d’abattage et de transformation. Nicolas voulait maîtriser complètement cette partie de son travail. Dans son laboratoire il prépare de délicieuses terrines, des grillades et marinades de poulet et du poulet en gelée. Mais il vend également ses volailles entières ou découpées.

Vous avez une question à poser à l'EARL des Noirettes  ? Utilisez le formulaire, nous ne manquerons pas de vous répondre.

1 Comment

  1. Marie-Anne MORMINA sur 1 mai 2017 à 18 h 00 min

    Bonjour !
    Je vois que l’abattage des animaux est fait par l’éleveur lui-même. Un très bonne chose. Pouvez-vous me dire si c’est fait sans souffrance ? Je vous remercie.
    Bien cordialement,

    Marie-Anne Mormina.

Laissez un commentaire